Skip to main content

Ultrasound reactor - The solution for a continuous olive oil extraction process

Article Category

Article available in the folowing languages:

Résoudre le problème du goulot d’étranglement de l’industrie de l’huile d’olive vierge

Une nouvelle solution permet d’extraire l’huile de la pâte d’olive au moyen de la technologie des ultrasons — une évolution susceptible d’améliorer l’efficacité et la rentabilité de l’industrie de l’huile d’olive vierge.

Alimentation et Ressources naturelles

Leader mondial de l’extraction d’huile d’olive vierge, l’Union européenne produit près de 67 % des huiles d’olive du monde. Cependant, pour répondre à la demande croissante des consommateurs d’huiles d’olive vierges de haute qualité, l’Europe doit augmenter sa capacité de production. Selon Pieralisi, une société italienne spécialisée dans les machines de production d’huile d’olive, cela passe avant tout par l’efficacité. «La production d’huiles d’olive vierges est un processus mécanique qui implique trois phases clés: le broyage, la malaxation et la séparation», explique Stefano Cei, directeur technique de Pieralisi. «Alors que les étapes de broyage et de séparation sont des processus continus, la malaxation étant un processus de nature séquentielle, elle devient souvent un goulot d’étranglement qui ralentit l’ensemble du processus de production.» La malaxation consiste à baratter ou à mélanger lentement des olives qui ont déjà été pressées pour permettre aux petites gouttelettes d’huile de s’agréger, ce qui facilite leur séparation. Malheureusement, ce processus peut durer jusqu’à 40 minutes, ce qui signifie que les producteurs doivent soit produire moins d’huile, soit acheter plus d’équipements de malaxage. «Les deux choix ont une incidence sur le résultat financier», ajoute Stefano Cei. Avec le soutien du projet OLIVE-SOUND, financé par l’UE, Pieralisi a mis au point une solution intermédiaire: une machine unique capable d’extraire plus d’huile en moins de temps. «Notre solution innovante et économique transforme ce qui était autrefois un processus lent et inefficace en un processus continu», déclare Stefano Cei.

Une huile d’olive de meilleure qualité

La solution repose sur la technologie des ultrasons: au lieu de la malaxer, OLIVE-SOUND extrait l’huile en traitant la pâte d’olive par ultrasons. Plus précisément, l’équipement fait appel à un réacteur à ultrasons pour exécuter un processus d’extraction continu qui, grâce à sa conception compacte, peut être facilement transporté sur un chariot élévateur, ce qui réduit d’autant la nécessité de disposer de différents équipements. «Cette solution est particulièrement révolutionnaire dans la mesure où elle permet non seulement d’extraire une plus grande quantité d’huile, mais aussi de le faire avec un contenu polyphénolique plus élevé que ce que permettent les techniques traditionnelles», ajoute Stefano Cei. «Avec cette combinaison d’une plus grande quantité d’huile avec une plus haute valeur commerciale, les producteurs sont gagnants sur toute la ligne.»

Les premiers tests sont prometteurs

Selon les premiers tests, le système OLIVE-SOUND permet de réduire de près de 70 % le temps de traitement. Il permet également de réduire la consommation d’énergie d’une usine de transformation, ce qui représente des économies supplémentaires. «Tout cela en produisant une huile d’olive vierge de meilleure qualité», souligne Stefano Cei. Le projet travaille actuellement au développement d’une version grandeur nature du système OLIVE-SOUND, capable de générer un débit de 4 000 kg/heure. Une fois ce système mis au point, d’autres tests seront effectués. «Bien qu’il reste encore un long chemin à parcourir pour mettre notre solution sur le marché, nous sommes convaincus qu’elle parviendra, à terme, à résoudre le problème du goulot d’étranglement de l’industrie de la production d’huile d’olive vierge», conclut Stefano Cei.

Mots‑clés

OLIVE-SOUND, huile d’olive vierge, huiles d’olive, olives, ultrasons, malaxation

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application