Skip to main content

Risk assessment of wood dust: assessment of exposure, health effects and biological mechanisms

Article Category

Article available in the folowing languages:

Estimation de l'exposition des ouvriers aux poussières de bois inhalables

Une étude sur l'exposition professionnelle aux poussières de bois dans les différents États membres de l'UE a été réalisée. Cette information a été utilisée pour améliorer la santé et la sécurité sur le lieu de travail.

Santé

Les chercheurs du projet WOOD-RISK ont estimé le risque professionnel d'inhalation de poussières de bois dans 25 États membres. Les statistiques nationales de main d'œuvre, des questionnaires par pays, des mesures quantitatives d'exposition et des jugements d'experts ont été utilisés pour obtenir une première estimation. Cette estimation a été ventilée en fonction du type d'industrie et du niveau d'exposition auquel les travailleurs étaient soumis. Les résultats pour tous les États membres ont été analysés et révisés. L'objectif de cette étude était de fournir des informations actuelles et précises des données concernant l'exposition professionnelle aux poussières de bois. Les données ont été compilées par pays, par industrie et par type de poussière de bois inhalée. Le contrôle des risques et la surveillance de l'exposition étaient les deux objectifs finaux de cette étude, ce qui a ainsi permis une évaluation précise des risques pour la santé. WOOD-RISK a compilé ces données qui ont servi à créer de meilleures conditions pour les millions de personnes exposées à la poussière de bois sur leur lieu de travail. Les informations collectées en 2000-2003 ont montré que 1,2 millions de travailleurs du BTP étaient exposés à la poussière de bois et pour la majorité à des concentrations élevées. L'Allemagne était le pays ayant le plus grand nombre de personnes exposées avec 700000 travailleurs. Les secteurs de la construction et de l'ameublement ont enregistré les niveaux d'exposition les plus élevés avec 560 000 personnes exposées à des concentrations supérieures à 5mg/m3. Ces résultats ont contribué à une sensibilisation des effets sur la santé d'une exposition à la poussière de bois.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application