Skip to main content

Biofuels Assessment on Technical Opportunities and Research Needs for Latin America

Article Category

Article available in the folowing languages:

Exploiter le potentiel des biocarburants en Amérique latine

Des chercheurs ont analysé les opportunités de collaboration entre l'Europe et l'Amérique latine dans le secteur des biocarburants.

Énergie

Les biocombustibles ont le potentiel de contribuer de manière significative à une énergie plus respectueuse de l'environnement et les pays d'Amérique latine pourraient devenir des producteurs importants de carburants obtenus à partir de végétaux. Toutefois, des progrès doivent encore être réalisés au niveau technologique et commercial pour que ces sources d'énergie deviennent réellement durables. Le projet BIOTOP («Biofuels assessment on technical opportunities and research needs for Latin America») financé par l'UE a travaillé à resserrer les liens entre le secteur européen des biocarburants et celui d'Amérique latine. L'équipe du projet a procédé à la cartographie du secteur actuel des biocombustibles d'Amérique latine et identifié les opportunités de collaboration dans différents domaines tels que la recherche de technologies de transformation plus performantes, la normalisation, la commercialisation et la durabilité. Grâce à la collaboration avec cinq partenaires de l'UE et cinq autres originaires d'Amérique latine, le projet a déterminé que la production plus intensive de matières premières pour biocarburants présentait un fort potentiel. En outre, les aspects environnementaux et socio-économiques doivent faire l'objet d'un examen plus approfondi. L'équipe du projet BIOTOP s'est également aperçue que le développement du secteur des biocarburants varie de façon importante d'un pays à l'autre. L'équipe a identifié les domaines sur lesquels porteront les futurs efforts de coopération dans la recherche. Au niveau des biocarburants de première génération, la priorité doit être d'améliorer l'efficacité des technologies de transformation actuelles. Concernant les biocarburants de deuxième génération, l'utilisation de résidus et de sous-produits en tant que matière première semble prometteuse. L'équipe BIOTOP a déterminé que la plupart des pays ont mis en place des réglementations environnementales et sociales, mais que leur application laisse à désirer. Des mesures supplémentaires sont nécessaires pour améliorer la durabilité du secteur. D'autres problèmes doivent être pris en compte, tels que l'intensification de l'agriculture, la disponibilité de l'eau et la gestion des terres. Le projet BIOTOP a posé les bases d'une meilleure coopération entre l'Europe et l'Amérique latine dans le domaine de la production de biocarburants, et contribuera au développement de carburants plus propres.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application