Skip to main content

Structural and Functional Characterization of the RZZ Complex

Article Category

Article available in the folowing languages:

Comprendre la division cellulaire

La mitose cellulaire est le processus par lequel les cellules se divisent. Il s'agit d'un processus indispensable pour le renouvellement des tissus et leur réparation, et il participe également à la division cellulaire incontrôlée que l'on observe dans le cancer.

Santé

La mitose est un processus très complexe et étroitement régulé. Il faut bien comprendre les mécanismes régulateurs et les substances impliquées pour élucider les mécanismes du vieillissement, de certains états maladifs et des processus généraux de croissance et de réparation. Pendant la mitose, une structure appelé fuseau se forme dans la cellule. Imaginez la cellule comme un ballon d'eau avec des voies ferrées microscopiques se déplaçant à l'intérieur du ballon d'un «pôle» à l'autre. Ces voies représentent les fibres fusiformes, qui guident la migration du matériel chromosomique vers les autres pôles de la cellule en préparation de la dernière étape de division cellulaire, de manière à ce que chaque cellule fille ait une copie de l'ADN original. Afin de se déplacer le long des fibres fusiformes, le matériel chromosomique doit être attaché à un processus complexe impliquant divers mécanismes biochimiques ou structurels. L'un des complexes protéiques importants pour le processus est le RZZ, baptisé ainsi par rapport à ces composants Rod, Zwilch et Zw10. Le projet RZZ («Structural and functional characterization of the RZZ complex») visait à déterminer les mécanismes cellulaires pour le rôle de RZZ dans l'intégration des signaux à partir du système d'attachement utilisé pour séparer le matériel chromosomique pendant la mitose. L'un des résultats importants du projet est que le complexe RZZ partage un ancêtre commun avec un certain système d'attachement vésiculaire limité au règne animal, ou métazoaires. En outre, les chercheurs sont parvenus à exprimer le composant Rod dans les cellules d'insectes et à purifier le complexe indigène RZZ des cellules humaines, ce qui a permis d'augmenter l'expression et de purifier suffisamment de matériel pour la cartographie des sous-unités et l'étude microscopique électronique de la structure. La phosphorylation (l'ajout d'un groupe de phosphate) par le biais de substances appelées kinases est un processus biochimique omniprésent dans les cellules. Les résultats du projet RZZ suggèrent le rôle de la phosphorylation dans la régulation des interactions RZZ avec d'autres protéines impliquées dans le processus d'attachement au fuseau. En résumé, le projet RZZ a permis l'isolation du complexe RZZ des cellules humaines et une meilleure compréhension des mécanismes régulateurs impliqués dans la mitose cellulaire. Ces résultats auront d'importantes implications pour des traitements ciblés visant à bloquer la division cellulaire incontrôlée associée au cancer.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application