Skip to main content

Assessment of patient payment policies and projection of their efficiency, equity and quality effects. The case of Central and Eastern Europe

Article Category

Article available in the folowing languages:

De meilleurs soins de santé grâce à des politiques de paiement plus performantes

L'évaluation des politiques de paiement des patients doit faire l'objet d'une recherche et d'une analyse systématiques. Des chercheurs européens ont uni leurs forces pour améliorer leurs connaissances, notamment au niveau des mécanismes officiels de paiement des patients en Europe centrale et orientale.

Santé

Le projet ASSPRO CEE 2007 a entrepris d'identifier un ensemble complet de critères tangibles basés sur des preuves et adapté à l'évaluation des politiques de paiement des patients. L'objectif était d'analyser les impacts de ces politiques au niveau de l'efficacité, de l'égalité et de la qualité. Des comparaisons entre les pays ont aidé à déterminer dans quelle mesure le contexte du pays influence l'évaluation des politiques de paiement des patients. Le projet a utilisé des méthodes de recherche quantitative et qualitative venant de nombreux domaines socio-économiques et des sciences humaines, et s'est intéressé à l'évaluation du contenu des politiques, de leurs changements et de leurs impacts. Après collecte des données et analyse, les résultats ont révélé que les frais des patients constituent un choix politique rationnel dans les pays d'Europe centrale et orientale, et offrent un moyen d'améliorer l'efficacité de la fourniture des soins médicaux et d'optimiser l'affectation des ressources. Ceci facilitera en outre la production de ressources médicales supplémentaires. Toutefois, divers problèmes majeurs doivent être résolus au niveau du système de santé avant que de telles réformes puissent être mises en oeuvre. Tout d'abord, il faut proscrire les pratiques de paiement informel des services médicaux, avant de pouvoir introduire ou augmenter les frais formels. Ceci évitera aux patients d'avoir à s'acquitter deux fois des mêmes dépenses. Les pratiques de paiement informel nuisent au fonctionnement global du système de santé. Pour lutter de manière crédible contre les paiements informels, l'équipe du projet ASSPRO CEE 2007 a recommandé d'associer plusieurs stratégies au niveau de l'offre et de la demande du marché des soins de santé. Ensuite, les mécanismes d'exemption accompagnant les frais formels des patients doivent être soigneusement conçus (ou repensés) en tenant compte de leur impact sur les groupes de patients vulnérables. Il est nécessaire que les nouveaux frais formels ou augmentations soient mis en oeuvre avec précaution et en tenant compte du contexte de chaque pays. Les résultats du projet seront utiles aux décideurs du secteur de la santé des pays d'Europe centrale et de l'Est et aideront à mettre en oeuvre des normes d'évaluation des politiques de paiement des patients dans le monde entier. Les résultats du projet ASSPRO CEE 2007 ont contribué à faire progresser la recherche dans la méthodologie d'évaluation des politiques et dans l'analyse des réformes des soins de santé dans les pays de l'Europe centrale et orientale.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application