Skip to main content

INTELLIGENT COORDINATION OF OPERATION AND EMERGENCY CONTROL OF EU AND RUSSIAN POWER GRIDS

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'Europe et la Russie unissent leurs réseaux électriques

Un projet ambitieux visant à connecter les réseaux électriques d'Europe et de Russie pourrait générer un grand nombre d'avantages tels que la sécurité et la durabilité dans ces régions.

Énergie

Le réseau électrique d'Europe fonctionne bien, mais des pannes se produisent encore pour diverses raisons, qu'elles soient d'origine naturelle ou anthropique. L'UE a envisagé de relier son réseau électrique à celui de la Russie afin de créer une entité interconnectée puissante qui peut surmonter les coupures et sautes de courant. Ceci nécessitait cependant des approches sophistiquées pour la surveillance, le contrôle et la protection d'un si grand système électrique. Le projet financé par l'UE intitulé ICOEUR («Intelligent coordination of operation and emergency control of EU and Russian power grids») a relevé le défi et a rassemblé des partenaires des deux régions. L'équipe a développé des estimateurs de l'état innovants que les gestionnaires des systèmes de transmission (GST) pourraient utiliser pour étudier l'état des réseaux électriques. Basé sur un système de surveillance à couverture étendue (WAMS pour wide area monitoring system) et un concentrateur de données centrales, ces solutions ont été testées avec succès à une plus grande échelle. Ce système a montré qu'il parvenait à mesurer toute instabilité au sein des systèmes électriques à grande échelle en raison de déviations de la tension ou d'oscillations électriques entre régions. Ceci a été possible grâce aux nouveaux algorithmes avancés et à une collecte de données plus centralisée. Le site Internet du projet présente également un aperçu plus approfondi de ces efforts. Globalement, le projet a fourni des outils qui soutiendront la collaboration des GST en ce qu'ils maintiennent la stabilité individuelle et générale du système, en activant les systèmes de protection locaux le cas échéant. En outre, l'équipe du projet a mis au point des modèles de réseaux de transmission européens et russes pour évaluer les nouveaux outils et méthodes afin d'assurer un fonctionnement optimal. Les résultats du projet ont été publiés dans des revues et diffusés lors de conférences et dans des publications, ainsi que dans le cadre d'ateliers pour parties prenantes qui ont eu lieu en Europe et en Russie. L'équipe du projet a également conçu un plan d'exploitation pour faciliter l'adoption des outils ICOEUR. Le cas échéant, l'Europe et la Russie disposeront de réseaux électriques plus puissants et stables qui minimiseront le temps d'immobilisation et optimiseront l'utilisation des ressources, ce qui contribuera à la durabilité énergétique ainsi qu'aux besoins en termes de sécurité des régions.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application