Skip to main content

Advanced first response respiratory protection

Article Category

Article available in the folowing languages:

Protéger les premiers intervenants.

Un projet financé par l''UE a été mis en place pour concevoir des adsorbants nanoporeux protégeant contre une large gamme de menaces chimiques ou biologiques. Le succès d''un tel projet est important pour la protection respiratoire des premiers intervenants et du public.

Technologies industrielles

En cas d''accident impliquant des agents chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires (CBRN), la préparation est de la plus haute importance pour limiter les conséquences et les effets. Elle est encore plus importante pour les premiers intervenants, qui arrivent souvent sur la scène de l''incident sans porter d''équipement protecteur approprié, sans avertissement ni formation adéquate. Le projet FRESP («Advanced first response respiratory protection») visait à établir un réseau de scientifiques et d''institutions de recherche pour mettre au point un équipement de protection respiratoire peu encombrant, léger et à large spectre. Il devait être adapté aux besoins des premiers intervenants et être basé sur un adsorbant nanoporeux. Les partenaires de FRESP ont cherché à intégrer les deux principales protections requises (agents chimiques de guerre et produits chimiques industriels toxiques) sans réduire la protection, ainsi que des fonctionnalités qui manquent aux adsorbants actuels. Il s''agissait d''une protection contre les gaz radioactifs et les menaces biologiques. Les travaux ont commencé par l''analyse de diverses méthodes de préparation de sorbants nanoporeux dotées d''une porosité très élevée. L''accent a ensuite été mis sur l''optimisation de ces méthodes. Les tests variés ont enregistré des résultats positifs en associant la micro- et mésoporosité, et déterminé la validité de combiner des matériaux imprégnés pour obtenir une protection suffisante et un appareil peu encombrant. Les membres de FRESP ont commencé par travailler sur des systèmes de capuche répondant à l''objectif de «taille unique», et à gérer diverses autres contraintes. Ils ont évalué d''autres difficultés de conception et envisagé deux concepts: une capuche semi-perméable intégrant un viseur, et une capuche imperméable en plastique transparent. Le concept final sera choisi en fonction des performances des prototypes. Les travaux du projet FRESP en vue de concevoir un équipement de protection respiratoires pour les premiers intervenants n''ont pas encore permis de répondre à toutes les exigences. Cependant, ils pourraient avoir des conséquences notables sur les procédures opérationnelles des premiers intervenants, à leur avantage comme pour celui des victimes d''incidents CBRN.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application