Skip to main content

Wnt agonist Dickkopf 3 (DKK3) is a type 2 diabetes susceptibility gene

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le rôle de la famille DKK3 dans le diabète

Sur la planète, plus de deux cents millions de personnes sont touchées par le diabète de type 2 ou diabète dit gras (T2DM), une pathologie chronique incurable. Des chercheurs financés par l'Union européenne ont analysé le rôle du gène DKK3 (Dickkopf 3) dans cette maladie.

Santé

La famille des gènes DKK est connue pour réguler la voie de signalisation Wnt. La défaillance de cette voie de signalisation a été associée à certaines conditions pathologiques comme l'inflammation, l'athérogenèse ou la dérégulation du métabolisme du glucose. Des études menées sur différentes cohortes de patients ont montré que la voie de signalisation Wnt contribuait à la susceptibilité d'apparition du diabète de type 2. À ce jour, les chercheurs n'ont pas réussi à décrypter les voies biologiques impliquées dans la pathogénèse de TDM2. Dans le cadre du projet DKK3 TD2M (Wnt agonist Dickkopf 3 (DKK3) is a type 2 diabetes susceptibility gene), les chercheurs ont isolé le gène DKK3 pour étudier son rôle dans le diabète de type 2. Ils ont plus particulièrement cherché à caractériser DKK3 pour déterminer son rôle dans la voie de signalisation Wnt et le fonctionnement des cellules bêta et les îlots pancréatiques. Les premières expériences ont montré que DKK3 était bien un régulateur de la voie de signalisation Wnt. Les chercheurs ont cependant montré que pour que DKK3 agisse en tant qu'agoniste de la voie Wnt, la présence de récepteurs Frizzled Wnt et de co-récepteurs de la protéine apparentée aux récepteurs de lipoprotéine était nécessaire. Ils ont également analysé l'impact d'une surexpression ou d'une absence d'expression de DKK3 sur la voie de signalisation Wnt. Ils ont ainsi découvert que DKK3 activait la voie de signalisation Wnt en amont du commutateur entre les différentes voies de signalisation Wnt qu'elles soient bêta-caténine dépendantes ou bêta-caténine indépendantes. Les études montrent que la voie de signalisation Wnt, bêta-caténine indépendante joue un rôle majeur dans le fonctionnement des cellules des îlots pancréatiques. Afin d'élucider la fonction de DKK3, les chercheurs ont caractérisé la voie de signalisation Wnt en utilisant une lignée cellulaire beta de l'insulinome murin et isolé des îlots pancréatiques de souris. Le diabète de type 2 débouche sur des complications graves comme la perte de vision, des pathologies cardiovasculaires et rénales et parfois l'amputation des membres. Ces travaux ont permis de mieux comprendre la pathogénèse de la maladie au niveau du gène. Leurs applications incluent par exemple de nouvelles cibles de thérapie génique.

Mots‑clés

DKK3, diabète, voie de signalisation Wnt, cellules bêta, îlots pancréatiques, bêta-caténine

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application