Skip to main content

THE ANDES-NAZCA DYNAMIC TOPOGRAPHY EXPERIMENT

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une modélisation améliorée des mouvements tectoniques

Des chercheurs ont mis au point de nouveaux modèles de l'évolution du manteau terrestre en incluant, pour la première fois, des données géologiques de surface.

Changement climatique et Environnement

Les mouvements tectoniques et les flux au sein du manteau sont deux forces majeures qui influencent la topographie de la Terre (ses variations de surface). Bien que les modèles actuels soient assez fiables, à certains endroits, la topographie prédite par les modèles est différente de la réalité. Le projet ANDYN («The Andes-Nazca dynamic topography experiment»), financé par l'UE, vise à améliorer les modèles de la dynamique du manteau afin de mieux représenter l'influence de particularités géologiques comme les bassins et les plateaux. Les chercheurs ont testé leurs modèles sur les Andes (Amérique du Sud), là où la typographie modélisée ne correspond pas au paysage réel. Le projet ANDYN a abouti à trois nouveaux modèles 3D du manteau qui incluent des données géologiques. L'un de ces modèles est consacré à une période récente (d'il y a 5,3 millions d'années à aujourd'hui), tandis que les deux autres couvrent le cénozoïque (d'il y a 66 millions d'années à aujourd'hui) et le pré-cénozoïque. Le projet a montré que depuis le début du cénozoïque, les mouvements tectoniques seuls ne peuvent expliquer la topographie observée dans les Andes. Ces résultats suggèrent que des hypothèses de longue date sur la tectonique dans la région pourraient être fausses. Fait intéressant, les modèles portant sur notre époque sont presque entièrement cohérents avec la topographie observée dans les montagnes et les plaines en Amérique du Sud. Les seuls désaccords notables portent sur la côte de l'Argentine où se situe un bassin très profond. Les travaux du projet ANDYN ont amélioré la connaissance actuelle des régions où les mouvements tectoniques sont récents, comme les Andes. De manière générale, cela contribue à la compréhension de l'évolution de la surface de la Terre dans le temps.

Mots‑clés

Mouvements tectoniques, manteau terrestre, géologie de surface, géologie, topographie, dynamique du manteau, topographie modélisée

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application