Skip to main content

Transfering Implementing Monitoring Equality

Article Category

Article available in the folowing languages:

Vers un personnel scientifique sexuellement diversifié

Une approche utilisant les meilleures pratiques devrait permettre d'accroître la participation et la progression de carrière des femmes dans la recherche.

Technologies industrielles

Les femmes ont beaucoup progressé ces dernières années dans ce domaine mais il reste encore beaucoup à faire pour assurer une participation égale aux deux sexes. Le projet GENDERTIME (Transferring implementing monitoring equality), financé par l'UE, est justement un projet initié dans ce sens. Les institutions participantes varient grandement en matière de taille, de discipline et d'historique. Cette diversité est intentionnelle et doit permettre de créer une synergie parmi les sept partenaires européens. Les activités des partenaires du projet abordent les politiques de recrutement, de maintien, de promotion et de soutien d'un équilibre entre le travail et la vie personnelle. Les meilleures approches systémiques sont identifiées par les partenaires et des plans d'action réalistes fixés afin d'obtenir un transfert efficace des connaissances et des expériences dans le domaine de la gestion de la sensibilisation au genre. Pour le moment les travaux ont porté sur la traduction du matériel de diffusion, la maintenance du portail internet, l'organisation d'un atelier de travail interne et une revue de la littérature de recherche. Ces résultats ont été diffusés lors de conférences, tables rondes et communiqués de presse. Ce travail permettra de transformer les pratiques institutionnelles et la culture de la recherche dans toute l'Europe. Il pourra également faciliter la mise en œuvre du changement et renforcer la diversité des sexes et l'égalité des chances pour les femmes et les hommes dans la recherche.

Mots‑clés

Femmes, recherche, égalité, diversité des genres, égalité des chances

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application