Skip to main content

SCAVENGING ON SEPSIS. DEVELOPMENT OF SEPSIS SPECIFIC DRUGS FROM HUMAN SCAVENGER RECEPTORS

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des protéines d’origine naturelle pour combattre l’inflammation et l’infection en cas de septicémie

Malgré l’utilisation d’antimicrobiens, la septicémie fait plus de victimes que le cancer de l’intestin et du sein réunis. Le projet de l’UE SEPSCAV a exploité la puissance des protéines des cellules sanguines qui neutralisent les composants structurels centraux des microbes responsables.

Santé

La septicémie est une affection mortelle causée par des infections bactériennes ou fongiques entraînant un collapsus cardiovasculaire (choc septique), un syndrome de dysfonctionnement multi-organique et la mort. Entre les préoccupations concernant la résistance aux antimicrobiens, le traitement en temps opportun de la septicémie et son diagnostic, l’élaboration d’une stratégie thérapeutique alternative de large spectre serait un atout considérable pour la clinique.

Une double action est essentielle contre la menace de la septicémie

En tant que coordinateur du projet SEPSCAV, la start-up Sepsia Therapeutics SL développe un médicament peptidique anti-septicémie: SIXTIDE. Basé sur le récepteur de protéines scavenger CD6, il est prouvé que ce nouveau médicament potentiel protège les souris de la mort par septicémie expérimentale d’une manière dépendante du temps et de la dose. Marcos Isamat, coordinateur du projet, souligne: «Nos objectifs immédiats pour le projet SEPSCAV étaient de valider à la fois la production de notre médicament candidat et son double effet sur la récupération de la septicémie in vivo, car nous pensions qu’il pouvait agir simultanément sur l’infection et sur la réaction inflammatoire. En parallèle, l’équipe voulait vérifier d’autres aspects importants de la découverte du médicament, tels que la toxicité et la cinétique dans le corps des souris.

Succès clinique et commercial parallèles

L’équipe est consciente qu’elle traitait un médicament candidat potentiellement révolutionnaire pour le traitement de la septicémie avec un marché massif à venir, et que les médicaments candidats comparables actuellement développés ailleurs ont une action plus limitée. «À cela s’ajoute la validation de l’activité de notre produit, son absence de toxicité et son comportement bactériostatique, la prévention de la croissance des bactéries, l’absence de multiples problèmes de résistance aux médicaments, une préoccupation mondiale majeure», s’enthousiasme Marcos Isamat. Quant au plan d’activités, il doit emprunter deux trajectoires. Les raisons peuvent s’expliquer par le fait que les essais cliniques dans le développement de médicaments impliquent d’énormes ressources qui peuvent être hors de portée des capacités actuelles d’une petite start-up. «Nous envisageons d’abord une approche interentreprises, B2B, par le biais d’une licence à une grande entreprise pharmaceutique pour les essais cliniques, tout en conservant la production comme alternative à une seconde stratégie B2C (business-to-consumer) qui n’est réalisable que si des investissements importants sont disponibles pour les essais cliniques.» Un résultat très important a été l’engagement de deux partenaires industriels, un fabricant de peptides et une société pharmaceutique, en soutien du développement commercial. De plus, Sepsia Therapeutics détient les droits de propriété intellectuelle sur l’utilisation du CD6 et de ses dérivés dans le traitement des infections et des troubles inflammatoires.

Des défis écartés et l’avenir qui tend les bras

SEPSCAV travaille à l’administration du médicament développé sous forme injectable. Toutefois, des études antérieures avaient été menées avec un véhicule non recommandé pour son utilisation éventuelle chez l’homme. «Nous avons dû prendre le temps d’optimiser notre véhicule de médicaments, ce qui s’est avéré plus difficile que prévu», explique Marcos Isamat Le groupe est très occupé à l’issue du projet. Marcos Isamat souligne: «Il nous faut maintenant collecter plus de données précliniques pour les soumettre à l’Agence européenne des médicaments en vue d’obtenir l’autorisation d’effectuer des essais cliniques et établir des partenariats avec les hôpitaux.» Sepsia Therapeutics propose également l’utilisation du produit dans des dispositifs médicaux ex vivo tels que les cartouches de «nettoyage du sang», importantes dans les phases aiguës de la maladie septique. «Nous contactons des partenaires industriels du secteur de la dialyse sanguine en vue d’une future fabrication», ajoute-t-il.

Mots‑clés

SEPSCAV, septicémie, infection, essais, inflammation, CD6

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application