Skip to main content

Sustainable Integrated Management FOR the NEXUS of water-land-food-energy-climate for a resource-efficient Europe

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une gestion multisectorielle des ressources naturelles: la notion du lien et les jeux sérieux

Une équipe européenne a adopté une approche unique pour étudier les liens d’interdépendance entre l’eau, l’énergie, l’alimentation, la terre et le climat. Grâce à des études de cas et à l’utilisation de jeux sérieux, cette initiative favorise un changement dans la manière dont nous comprenons et gérons les ressources naturelles.

Économie numérique
Technologies industrielles
Alimentation et Ressources naturelles
Énergie

Présentant le projet SIM4NEXUS, Floor Brouwer, son coordinateur, explique: «La notion du lien vise à développer une compréhension exhaustive et globale sur la manière dont interagit l’utilisation des ressources naturelles dans le cadre d’un climat changeant.» Parallèlement à l’approche multiressources, cette notion permet de considérer la gestion durable des ressources naturelles et la cohérence des politiques. L’objectif global est présenté en quelques mots dans le titre complet du projet: «gestion intégrée et durable du lien entre l’eau, la terre, l’alimentation, l’énergie et le climat en vue d’atteindre une Europe économe en ressources» («Sustainable Integrated Management for the nexus of water-land-food-energy-climate for a resource-efficient Europe.») Ces ressources sont étroitement connectées, ce qui signifie que les actions appliquées à un domaine influencent le reste. En relevant ce défi, SIM4NEXUS tient également compte du possible impact sur ces éléments en réponse au climat et aux changements politiques pertinents. Une approche combinée impliquant des études de cas et des jeux sérieux éclaircira et permettra de surmonter les obstacles à l’obtention d’une Europe à faibles émissions de carbone et économe en ressources. Conçus pour fournir plus qu’un simple divertissement, les jeux sérieux permettent de connecter des idées issues de domaines différents. L’équipe a établi le jeu comme moyen pour comprendre les politiques, se traduisant par l’acceptation, l’atténuation de conflits et la découverte de possibilités de compromis. Ces travaux marquent une première évidente: «À notre connaissance, c’est la première fois qu’un jeu sérieux a été développé pour la notion du lien et fondé sur une liste aussi complète de modèles, données et méthodologies scientifiquement éprouvés», déclare M. Brouwer.

Une compréhension et une formation fondées sur le jeu

Utilisés pour connecter des idées issues de différents domaines, les jeux sérieux offrent l’opportunité de discuter et de comparer des solutions alternatives en vue de cocréer des solutions partagées. Ces jeux devraient permettre aux parties prenantes de comprendre et d’en apprendre plus sur les implications à long et moyen terme des politiques liées au lien. Les jeux sérieux sont développés pour étudier une approche intégrée à long terme (30-50 ans) des affaires et de la planification politique. En même temps, cet aspect des travaux du projet aborde également le besoin de former des professionnels et des étudiants à relever des défis sociétaux présentant des caractéristiques complexes. Ce type de jeux peut servir d’outil de formation pour les éducateurs locaux afin qu’ils tiennent compte de la résilience, de la protection de l’environnement et du développement à faibles émissions de carbone. Les jeux de SIM4NEXUS sont testés dans le cadre de 12 études de cas, impliquant des professionnels issus de la politique, des affaires, de la société civile et de la recherche.

Des objectifs politiques à l’échelle du lien

SIM4NEXUS teste la manière dont une approche du lien pourrait contribuer à une mise en œuvre politique réussie, qui devrait engendrer une sensibilisation accrue de ce lien dans l’ensemble du cycle politique. Les objectifs politiques de tous les secteurs connexes se centrent sur la transparence à l’égard de la mise en œuvre et des moyens de les atteindre, ainsi qu’en ce qui concerne la maximisation des synergies et la gestion de conflits. En outre, les processus politiques cohérents devraient garantir le même respect aux différents intérêts de tous les secteurs. De manière tout aussi importante, les décisions fondées sur la science tiendront compte des relations entre les secteurs de ce lien. Le coordinateur le résume de manière efficace en mettant en évidence ce qu’il estime qui sera la plus grande réussite du projet: «La compréhension scientifique du lien entre l’eau, la terre, l’alimentation, l’énergie et le climat sera accrue et applicable à plusieurs échelles (régionale, nationale, transfrontalière, européenne et mondiale).» Naturellement, l’objectif consistant à rassembler tous les secteurs en fait un projet gourmand en données. À ce propos, M. Brouwer déclare: «SIM4NEXUS permet le partage ciblé de données multisectorielles, en vue de créer des synergies grâce aux connaissances et d’améliorer la prise de décision dans les secteurs public et privé.» Les partenaires mettent également au point des activités de formation pour l’exploitation des données et des connaissances fournies concernant le lien dans des cas spécifiques.

Mots‑clés

SIM4NEXUS, lien, politique, climat, ressource naturelle, jeux sérieux, eau, à faibles émissions de carbone, gestion durable

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application