Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un appareil combine les talkies-walkies traditionnels avec le haut débit mobile afin de mieux protéger la société

À mesure que les smartphones évoluent, la communication spécialisée nécessaire à la sécurité publique s’intéresse à la technologie haut débit mobile. Cependant, il existe plusieurs obstacles à cette transformation numérique, à la fois d’ordre technologique et liés à l’expérience utilisateur.

Économie numérique
Sécurité

La technologie «Push-to-talk» (PTT), permettant de communiquer avec quelqu’un sur le mode du talkie-walkie, est l’un des outils les plus importants utilisé par les forces de l’ordre et par les services d’urgence. Mais bien que de nombreuses applications soient compatibles avec les smartphones, passer d’un talkie-walkie standard à des applications smartphones en PTT n’est pas suffisant pour ce type d’utilisateurs. En effet, même s’il existe déjà des millions d’utilisateurs d’applications PTT sur les téléphones et les tablettes iOS et Android, ces outils ne présentent pas un volume suffisant ou ne sont pas adaptés à une utilisation professionnelle. Ils s’avèrent également fragiles.

Combiner la résilience de la radio avec la polyvalence des technologies intelligentes

Pour ces raisons, de nombreux utilisateurs d’applications PTT nécessitent des accessoires Bluetooth pour reproduire l’expérience radio. Toutefois, l’intégration dans un même système de téléphones, d’applications et d’accessoires issus de fournisseurs différents mène souvent à des dysfonctionnements ou à des soucis de service client lorsqu’un problème survient. Certains fabricants de téléphones proposent des produits robustes, mais ceux-ci ne sont pas adaptés à une utilisation dans des environnements difficiles ou en mains-libres. Le projet IPCOM, financé par l’UE, entend «piloter la convergence des radios talkies-walkies avec la technologie haut débit mobile moderne en développant des appareils de communication puissants, robustes et sans fil spécifiquement conçus pour le PTT spécialisé sur IP», indique le coordinateur du projet, Maximilian LeRoux. «Dans la pratique, les smartphones ont une utilité très limitée pour le personnel en charge de la sécurité publique dans la mesure où il est impossible de poursuivre un criminel tout en utilisant un écran tactile», explique-t-il. «Les microphones distants constituent un élément indispensable.» Pour cette raison, de nombreux professionnels continuent à utiliser des radios talkies-walkies en PTT malgré les coûts élevés occasionnés, et utilisent un smartphone pour tout le reste. AINA a construit «le microphone Bluetooth le plus sophistiqué du marché», ajoute Maximilian LeRoux. Le téléphone peut être laissé dans un endroit sécurisé tout en restant connecté. «En faisant cela, nous nous sommes aperçus que le téléphone devenait un simple routeur réseau. C’est à ce moment-là que le projet a démarré, et nous avons voulu déplacer la connexion réseau (le réseau à évolution à long terme ou LTE, et la carte SIM) vers le microphone lui-même.» C’est ce qui permettra la facilité d’utilisation recherchée par les professionnels, celle qu’ils plébiscitent dans les systèmes de radio mobile terrestre. «Il n’y a qu’un seul appareil à charger, vous l’allumez et cela fonctionne: c’est aussi simple que cela.»

Un appareil révolutionnaire tout-en-un

Certains produits LTE sont semblables aux anciennes grosses radios, mais au lieu d’utiliser un réseau radio, ils passent par le réseau LTE. «Zéro innovation» affirme-t-il. «Le timing était parfait pour IPCOM, dans la mesure où le marché était enfin prêt pour un appareil PTT unique basé sur une connexion LTE.» L’une des innovations clés repose sur la solution de secours proposée en cas de panne réseau. Sur un réseau radio, il existe un mode direct que les utilisateurs peuvent activer lorsque le réseau est indisponible. Cela leur permet de parler d’un appareil à un autre appareil. Cette option de secours est indispensable à de nombreux utilisateurs radio, comme les ambulanciers lorsqu’ils pénètrent dans les bâtiments ou pour l’aide humanitaire. L’équipe IPCOM a développé sa propre méthode propriétaire qui permet de faire fonctionner un mode direct dans un réseau maillé. «Nous fournissons donc non seulement un produit que de nombreux utilisateurs recherchent, tels que les services d’intervention immédiate, mais nous l’améliorons également», note M. LeRoux. Le produit a été lancé en 2019. «Nous rendons ainsi aux personnels des urgences et de la sécurité publique leur expérience radio, mais combinée à la technologie de l’Internet des objets,» conclut Maximilian LeRoux. «Ils peuvent conserver leurs communications vitales, tout en exploitant totalement le haut débit mobile, même en cas de panne des réseaux commerciaux pour cause de catastrophes naturelles ou d’attaques terroristes.»

Mots‑clés

IPCOM, radio, réseau, PTT, talkies-walkies, smartphone, LTE, haut débit mobile, services d’urgence

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application