CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

A feasibility study for SYT-510, a first-in-class drug to treat neuropsychiatric disorders through restoring overall balance in brain chemistry

Informations projet

N° de convention de subvention: 877042

  • Date de début

    1 Août 2019

  • Date de fin

    31 Janvier 2020

Financé au titre de:

H2020-EU.3.

H2020-EU.2.3.

H2020-EU.2.1.

  • Budget total:

    € 71 429

  • Contribution de l’UE

    € 50 000

Coordonné par:

SYNENDOS THERAPEUTICS AG

Français FR

Un traitement révolutionnaire contre le stress post-traumatique est en route vers des essais cliniques

En Europe, des millions de personnes souffrent de troubles psychiques et nombre d’entre elles sont dans l’impossibilité de contrôler leurs symptômes. Si les résultats précliniques du projet TWO-BIRDS sont confirmés par les essais sur l’être humain, cela pourrait annoncer l’arrivée d’un médicament révolutionnaire pour le traitement du trouble de stress post-traumatique (TSPT) et d’autres maladies neuropsychiatriques.

Santé
© Whitehoune, Shutterstock

Le TSPT est un trouble psychologique dévastateur. Lorsqu’elles sont sollicitées par des déclencheurs spécifiques, les personnes atteintes de cette pathologie revivent des expériences traumatisantes, ce qui provoque des symptômes tels que des flashbacks, des pensées intrusives, des cauchemars et une anxiété grave. Le projet TWO-BIRDS, financé par l’UE, a élaboré une nouvelle classe de médicaments potentiels qui, dans le cadre d’essais précliniques, se sont avérés à la fois efficaces contre l’anxiété et sûrs. Synendos, l’hôte du projet, œuvre actuellement dans le but de finaliser les tests de sécurité précliniques requis et d’entamer les étapes cliniques nécessaires à la transformation de cette nouvelle classe de composés en médicaments capables de traiter le TSPT et d’autres maladies neuropsychiatriques. «Le développement de médicaments nécessite généralement de nombreuses années et des millions d’euros avant que ces nouveaux remèdes soient proposés aux patients. Notre plan consiste à commencer les tests cliniques de sécurité préliminaires sur l’être humain aussi tôt que possible. Ensuite, nous contacterons un partenaire pharmaceutique d’envergure, afin de mener les essais cliniques étendus nécessaires à l’enregistrement», déclare le Dr Andrea Chicca, directeur général et directeur scientifique de Synendos, et coordinateur du projet.

La stratégie «two-birds-one-drug»

La recherche suggère que les neurorégulateurs principaux appelés endocannabinoïdes sont potentiellement très impliqués dans les processus cognitifs, notamment le contrôle de l’humeur et de la mémoire. Le contrôle de ces endocannabinoïdes véhicule donc l’espoir de pouvoir restaurer le fonctionnement normal du cerveau des personnes atteintes de maladies neuropsychiatriques. L’équipe TWO-BIRDS a identifié une nouvelle famille de médicaments à petites molécules capables de réguler le circuit neuronal endocannabinoïde, fortement dérégulé dans le TSPT. Ces médicaments à inhibiteurs sélectifs de recapture des endocannabinoïdes restaurent l’équilibre de la chimie du cerveau en augmentant les concentrations de molécules endocannabinoïdes. Cette augmentation étant modérée à des niveaux naturellement observés, les médicaments ne surchargent pas le système et évitent ainsi les effets secondaires. Cette approche réduit également le risque d’accoutumance au médicament ou de causer des dommages cognitifs. Actuellement, le médicament candidat principal est appelé SYT-510. Les inhibiteurs sélectifs de recapture des endocannabinoïdes ont été testés sur des cellules en tube à essai et sur des souris, afin d’étudier leur effet sur l’anxiété, les comportements compulsifs, le stress, les inflammations, la tolérance à l’inconfort, la rigidité musculaire et la sclérose en plaques. «Pour optimiser le potentiel du SYT-510, nous sommes en train d’évaluer une stratégie “two-birds-one-drug”, qui comprend un test du SYT-510 sur des patients atteints du syndrome de Gilles de la Tourette», explique le Dr Chicca. «Le syndrome de Gilles de la Tourette est un autre trouble du système nerveux central pour lequel le contrôle du système endocannabinoïde a été validé au niveau clinique.»

Traiter une pathologie répandue

Les patients souffrant de TSPT réagissent à des déclencheurs environnementaux et interpersonnels de façons émotionnellement exagérées, avec des accès de colère, des pleurs, des comportements accusatoires et/ou passifs-agressifs, ou en créant des situations chaotiques ou conflictuelles. «Les études ont estimé à 10 millions le nombre de personnes souffrant de TSPT en Europe, et que jusqu’à 70 % d’entre elles ne parviennent pas à trouver une aide efficace», remarque le Dr Chicca. Le traitement initial consiste généralement en une psychothérapie, associée à un traitement médical. Malheureusement, les médicaments actuels traitant le TSPT s’attaquent uniquement à des symptômes spécifiques et sont donc inefficaces pour traiter la pathologie dans son ensemble. La grande majorité des patients présentant un TSPT doit donc vivre avec des symptômes difficiles à gérer. Ils sont vulnérables face à l’abus de substances et souffrent des effets indésirables du traitement médicamenteux, comme la prise de poids, les nausées, la baisse de libido ou les troubles du sommeil. Au cours du projet TWO-BIRDS, l’équipe a réalisé une étude de faisabilité qui comprenait: des entretiens avec des experts clés du TSPT relatif au syndrome de Gilles de la Tourette, des négociations avec des organismes agréés de recherche préclinique et des analyses complémentaires des données précliniques, afin de gérer les risques liés au développement du médicament. Mis en commun, ces travaux ont permis à l’équipe d’actualiser le «Marché», le «Plan préclinique» et le «Plan clinique» de son plan de développement. Elle finalise actuellement un cycle de financement, renforce l’équipe de Synendos et développe des liens avec des associations de patients, des partenaires commerciaux et d’autres collaborateurs potentiels.

Mots‑clés

TWO-BIRDS, TSPT, syndrome de Gilles de la Tourette, neuropsychiatrique, maladie mentale, trouble psychologique, cerveau, médicaments, essais cliniques, endocannabinoïdes, inhibiteur sélectif de recapture des endocannabinoïdes

Informations projet

N° de convention de subvention: 877042

  • Date de début

    1 Août 2019

  • Date de fin

    31 Janvier 2020

Financé au titre de:

H2020-EU.3.

H2020-EU.2.3.

H2020-EU.2.1.

  • Budget total:

    € 71 429

  • Contribution de l’UE

    € 50 000

Coordonné par:

SYNENDOS THERAPEUTICS AG