Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

La physiothérapie propulsée par l’analyse intelligente des mouvements en 3D

Les problèmes musculosquelettiques sont difficiles à diagnostiquer et à traiter. Grâce à Showmotion, un suivi des mouvements sophistiqué et une technologie portable, les cliniques peuvent rapidement évaluer la mobilité articulaire des patients et commencer à les remettre en pleine santé.

Santé

Nous sommes nombreux à souffrir sur le long terme de problèmes musculosquelettiques et de problèmes musculaires, osseux et articulaires. Il existe pourtant quelques solutions efficaces et abordables pour évaluer la santé des mouvements articulaires des personnes ou les activités musculaires qui y sont associées. «Showmotion est un système d’analyse des mouvements anatomiques. Il effectue une capture de mouvement 3D sur les patients et identifie tout problème dû à une blessure, une déficience musculosquelettique ou un handicap en moins de dix minutes», explique Matteo Mantovani, coordinateur du projet SHOW MOTION, financé par l’UE.

Évaluation fonctionnelle des parties hausses ou basses du corps

Les patients portent jusqu’à huit capteurs inertiels sans fil qui génèrent des données brutes à partir d’un accéléromètre, d’un magnétomètre et d’un gyroscope. Ils sont également équipés de sondes électromyographiques (EMG) de surface pour corréler l’activité cinématique et musculaire. Le logiciel effectue une analyse biomécanique et compare les mouvements des patients avec les valeurs de référence. Les cliniciens peuvent évaluer objectivement tout changement par rapport à la normalité et mesurer les progrès des patients. Lors de l’évaluation des problèmes d’épaule d’un sujet, une application clé de Showmotion, un avatar à l’écran, représente les mouvements des épaules gauche et droite. Cela permet une comparaison directe avec les données précédentes, avec d’autres patients et avec la répartition démographique. «Grâce à la détection des mouvements et à l’analyse EMG superficielle, notre système peut surveiller les mouvements et le fonctionnement des muscles du patient. Cela permet de mesurer en temps réel les mouvements articulaires, ce qui permet une analyse approfondie des muscles impliqués dans chaque mouvement spécifique», ajoute Matteo Mantovani, directeur technique et PDG de NCS Lab en Italie. Comme l’observe Matteo Mantovani, Showmotion a été confronté à des défis liés à la convivialité et à l’expérience utilisateur: «Nous devions nous conformer aux attentes et aux habitudes des cliniciens concernant le flux de travail de diagnostic des patients, en particulier leurs exigences en matière de cohérence, de fiabilité, de facilité d’utilisation et d’efficacité.»

Un immense potentiel de marché

Le marché mondial de la physiothérapie était évalué à environ 14 milliards d’euros en 2016 et il devrait connaître une croissance régulière. Le marché mondial des systèmes de capture de mouvement 3D, la spécialité de Showmotion, devrait représenter 155 millions d’euros d’ici 2022, contre 91 millions d’euros en 2017. Showmotion vise trois niches cibles, la première étant la «compréhension approfondie des mouvements», comme la physiothérapie, la rééducation et l’orthopédie. Les deux autres sont la «comparaison des mouvements», idéale pour l’analyse du sport, et les «études ergonomiques» dédiées, par exemple, à la conception des produits et à la prévention des risques. «Nous avons déjà fait la promotion de ce système en approchant le monde sportif, notamment le football, le volley-ball, la course et le baseball. Plusieurs équipes professionnelles ont également testé avec succès Showmotion sur leurs joueurs. Plus de 90 % des clients potentiels initiés à notre technologie de suivi des mouvements se disent intéressés par sa valeur et veulent la tester», remarque Matteo Mantovani. Showmotion est aujourd’hui utilisé par des cliniques en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Slovénie, en Espagne et aux États-Unis. Avec l’aide apportée par le plan d’activités élaboré par le projet, Matteo Mantovani s’attend à avoir bientôt davantage de clients: «Nous estimons vendre plus de 400 systèmes Showmotion dans les cinq années suivant ce projet, ce qui équivaut à 1 % des marchés de l’UE et des États-Unis. Nous prévoyons également un bénéfice de 16,5 millions d’euros, soit un retour sur investissement de 6,2 %.» «Showmotion a le potentiel de changer le monde orthopédique pour le mieux», conclut Matteo Mantovani. «Nous fournissons un moyen simple, abordable et rapide de suivre les progrès d’un patient. Il valide l’efficacité du traitement appliqué et permet aux médecins, aux thérapeutes et aux patients de comparer et de sélectionner plusieurs options de traitement.»

Mots‑clés

SHOW MOTION, 3D, système d’analyse des mouvements, anatomie, cliniciens, EMG, suivi des mouvements, musculosquelettique, patients, physiothérapie, capteurs, sport

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application