Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une solution hors ligne pour une gestion sûre des actifs numériques

Un dispositif sécurisé et convivial qui génère des clés de blockchain, ainsi qu’une innovation intelligente qui vous garantit de ne jamais perdre vos codes, pourraient contribuer à placer cette technologie révolutionnaire entre les mains d’un plus grand nombre de citoyens.

Sécurité

La Blockchain est une technologie qui gagne du terrain, non seulement dans les échanges de cryptomonnaies, mais également dans d’autres secteurs d’activité. L’un de ses principaux attraits réside dans le fait qu’elle offre un moyen incroyablement sûr et décentralisé d’accéder à un grand nombre de services. C’est également ce qui la rend attrayante pour les citoyens. «Avant l’apparition de la blockchain, les institutions financières centralisées avaient un pouvoir énorme,» explique Ruben Merre, coordinateur du projet NGRAVE, co-fondateur et Directeur général de NGRAVE, en Belgique. «La Blockchain décentralise ces informations.» En effet, chaque transaction de la blockchain doit d’abord passer par ce que l’on appelle un protocole de consensus décentralisé. Celui-ci implique non seulement un nœud centralisé, mais également un grand nombre de différents nœuds dans le réseau, qui doivent tous valider la transaction. Son deuxième avantage est sa sécurité inégalée. «La cryptographie sous-jacente à la blockchain ne peut être cassée par la puissance de calcul disponible aujourd’hui», déclare Ruben Merre. «Même les ordinateurs quantiques ne parviennent pas à casser ce qu’on appelle les clés privées de la blockchain.» Ruben Merre souligne qu’il existe presque autant de valeurs de clés privées possibles que d’atomes dans l’univers.

Des solutions de transactions sécurisées

Cependant, cette même force peut également présenter une faiblesse. «Si vous oubliez le mot de passe de votre compte bancaire, il vous suffit d’en demander un nouveau», souligne Ruben Merre. «Mais si vous perdez votre clé privée de blockchain, c’est fini: vous ne pourrez pas accéder à votre compte. Aucun tiers centralisé ne pourra vous aider à la récupérer.» Des pirates risquent également d’accéder à vos codes si vous les créez et/ou les stockez en ligne. Le concept NGRAVE a été développé pour relever ces défis, ainsi que pour améliorer radicalement l’expérience utilisateur. Le produit phare de NGRAVE, «ZERO», est un appareil à écran tactile conçu pour fonctionner entièrement hors ligne. Il peut générer des clés privées et signer des transactions sur la blockchain, et tout cela sans avoir besoin d’être en ligne. «Les pirates informatiques ne peuvent pas établir de lien avec ZERO», explique Ruben Merre. «Ils ne peuvent donc même pas tenter de le pirater.» Le deuxième point auquel NGRAVE répond est ce qui survient en cas de perte de votre clé privée. Beaucoup de gens inscrivent leurs codes sur papier, ce qui n’est évidemment pas l’idéal. NGRAVE a donc mis au point une solution de sauvegarde intelligente, baptisée «GRAPHENE». Il s’agit de deux plaques en acier inoxydable ignifugé qui ensemble forment et affichent la clé privée, mais n’ont aucun sens séparément. Ce projet de 6 mois financé par l’UE a été lancé dans le but de commercialiser ces innovations. Des analyses coûts-avantages de la fusion des concepts ZERO et GRAPHENE, ainsi qu’un examen des futures solutions de secours, ont été réalisés. Le projet a également permis à la start-up d’élaborer une feuille de route technologique allant jusqu’en 2024, et de proposer une stratégie de tarification.

Exploiter le potentiel de marché

Depuis l’achèvement du projet en mars 2020, la société a pris des précommandes et vise à commencer l’expédition en octobre/novembre de la même année. «Notre campagne de financement participatif a été la troisième plus réussie de l’histoire en Belgique», déclare Ruben Merre. «Nous sommes actuellement en train de passer de la plate-forme de financement participatif à notre propre site web et boutique en ligne. Les clients pourront commander le dispositif en ligne et le recevoir quelques jours plus tard, partout dans le monde.» Ruben Merre souligne que si les investisseurs individuels constituent le public cible principal, des sociétés comme les banques et les compagnies d’assurance s’orientent également vers l’adoption de la technologie de la blockchain. Il s’agit d’un marché potentiellement lucratif. «Nous devrons simplement continuer à mettre à jour les capacités du dispositif», explique-t-il. «Par exemple, dans un contexte commercial, il est plus courant que trois gestionnaires doivent chacun signer une transaction avant qu’elle ne puisse être traitée.»

Mots‑clés

NGRAVE, cryptomonnaie, pirates, en ligne, numérique, sécurité, blockchain, quantique

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application