Skip to main content

Smart ICT-solution to cost-efficiently detect atrial fibrillation to Reduce Europe’s burden of Stroke

Article Category

Article available in the folowing languages:

Numériser la détection et la prévention des accidents vasculaires cérébraux

Grâce à la caméra et à une application de votre smartphone, un nouvel algorithme est capable de détecter la présence éventuelle d’une fibrillation auriculaire, un important facteur de risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Santé

En tant que deuxième cause de décès la plus courante, les accidents vasculaires cérébraux tuent plus d’un million d’Européens chaque année. En sachant que neuf AVC sur dix peuvent être évités, l’on peut se demander pourquoi autant de personnes en meurent. L’un des principaux facteurs de risque d’AVC est la fibrillation auriculaire, ou FibA, à savoir un rythme cardiaque irrégulier et généralement rapide qui entraîne la formation de caillots sanguins dans le cœur. «Nous savons que la FibA augmente de cinq fois le risque d’encourir un accident vasculaire cérébral», explique Christoph Eisert, directeur des programmes et du développement commercial au sein de Preventicus, une entreprise allemande spécialisée dans la gestion des soins et la prévention des accidents vasculaires cérébraux. «Le problème est que la maladie est souvent très sporadique, ce qui complique considérablement son diagnostic.» En réalité, les chances de détecter la FibA en recourant aux procédures standard comme l’électrocardiogramme (ECG) en cabinet ou sur 24 heures ne s’élèvent qu’à environ 20 %, soit près d’un patient sur quatre. «Bien que les ECG qui durent plus longtemps, comme ceux étalés sur 14 jours, augmentent les chances de détecter la FibA, ces procédures sont très onéreuses», ajoute Marc Kreiser, responsable du marketing et de la gestion des produits à Preventicus. «Par conséquent, la grande majorité des personnes ne font pas l’objet du dépistage nécessaire pour détecter la FibA.» Mais cette situation pourrait bientôt changer, et ce, grâce à votre téléphone portable et à une application.

Révolutionner la prévention des accidents vasculaires cérébraux

Avec le soutien du projet RedStroke, financé par l’UE, l’équipe de Preventicus a développé une solution numérique destinée à révolutionner la prévention des accidents vasculaires cérébraux. «Vous prenez simplement votre smartphone et tenez votre doigt sur la lentille de la caméra pendant une minute», développe Marc Kreiser. «L’application s’occupe du reste.» Comme Christoph Eisert l’explique, l’application utilise la caméra comme une source de lumière pour illuminer la surface de la peau, permettant aux capteurs optiques qui utilisent la photopléthysmographie (PPG) de mesurer votre pouls. «Ces données sont alors introduites dans un algorithme qui les analyse et cherche un rythme cardiaque irrégulier, en particulier la FibA», souligne Christoph Eisert. «Il agit donc comme un outil pratique et rentable pour détecter la FibA et prévenir les accidents vasculaires cérébraux.» Plus que pratique, le système RedStroke est aussi très précis. Selon Christoph Eisert, l’application a un taux de précision global de 96 %. Selon certaines études, la valeur prédictive positive atteint même 99 % s’il existe des signes de FibA.

Réduire le risque d’accident vasculaire cérébral

Sans surprise, ce niveau de précision, ainsi que son aspect pratique, a attiré l’attention des médecins. En Allemagne, Preventicus s’est associé à des cardiologues, qui reçoivent des données de patients de RedStroke et, grâce à l’analyse proposée, ils peuvent prendre les mesures nécessaires pour poser un diagnostic. «RedStroke est conçu pour servir de dépistage initial et sensibiliser les patients et les médecins à la présence potentielle de FibA», précise Marc Kreiser. «Le médecin peut alors procéder à un ECG télémédical complet de 14 jours pour diagnostiquer la maladie et commencer le traitement nécessaire pour réduire le risque d’accident vasculaire cérébral.» «Pour la première fois, le dépistage de la FibA peut être mis à disposition de tout le monde, indépendamment des facteurs de risque, de l’assurance ou de l’accès à des soins cardiologiques», ajoute Christoph Eisert. «Si vous avez un smartphone, vous pouvez jouer un rôle proactif dans le suivi de votre risque d’AVC.» L’équipe de Preventicus a lancé avec succès le dépistage de la FibA en Allemagne et collabore actuellement avec des régulateurs, des médecins, des prestataires de télésanté, des compagnies d’assurance et d’autres parties prenantes pour introduire le système RedStroke sur les marchés européen et mondial. Ils examinent également comment la technologie sous-jacente pourrait être utilisée pour d’autres dépistages et tests cardiovasculaires.

Mots‑clés

RedStroke, accident vasculaire cérébral, détection d’accident vasculaire cérébral, prévention des accidents vasculaires cérébraux, algorithme, fibrillation auriculaire, FibA, ECG, cardiologue, télésanté

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application