Skip to main content

Folate-based nanobiodevices for integrated diagnosis/therapy targeting chronic inflammatory diseases

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des nanodispositifs pour l'arthrite à base de folate

Les maladies inflammatoires chroniques telles que l'arthrite rhumatoïde (AR) affectent plus de 80 millions de personnes à travers le monde. Les médicaments anti-arthrite actuellement utilisés présentent une efficacité limitée et sont associés à des coûts élevés, des réactions allergiques et des effets secondaires potentiellement mortels.

Santé

Le nombre de personnes souffrant de conditions inflammatoires augmentera inévitablement. L'administration de médicaments tels que la méthotrexate (MTX) pour les patients atteints d'AR a été associée à une léthargie accrue. C'est pourquoi il y a un besoin urgent de dispositifs de théragnostic innovants afin de traiter efficacement de tels troubles. Les cellules, plus connues en tant que macrophages activés, sont associées à une inflammation chronique et certains folates sont des indicateurs ou des marqueurs d'inflammation. Afin de traiter l'inflammation chronique, le projet NANOFOL , financé par l'UE, a travaillé sur le développement de nanobio-dispositifs (FBN) à base de folate à bon rapport coût-efficacité avec de faibles effets secondaires et une bonne stabilité. Les membres de NANOFOL ont construit des nanovéhicules à l'aide de nanoparticules dotées de folates à leurs surfaces.Les nanovéhicules transportent également des médicaments anti-inflammatoires tels que le MTX ou des petites molécules d'acide ribonucléique interférants (ARNsi) et/ou des agents d'imagerie. Des études in vitro et in vivo (sur des souris atteintes d'arthrite) ont confirmé que les véhicules sont bioactifs, stables, non-cytotoxiques et spécifiques au FR bêta. Les chercheurs ont également travaillé à l'identification d'autres marqueurs en criblant des protéines de surface associées aux folates à l'aide de l'immunoprécipitation et la spectrométrie de masse. De nombreux antigènes candidats peuvent être utilisés dans le développement de FBN fondés sur les anticorps bispécifiques. Parallèlement, NANOFOL a également mené des analyses sur le cycle de vie, socio-économiques et de nano-sécurité afin de garantir que l'exploitation commerciale de cette technologie soit sûre et rentable. Les résultats du projet ont été diffusés dans des conférences/congrès ainsi que dans des publications de revues à comité de lecture. Dans l'ensemble, les FBN liposomaux transportant le MTX se sont avérés largement supérieurs en termes de biodisponibilité souhaitée, avec des effets secondaires moindres, une spécificité et une efficacité thérapeutique en comparaison à la MTX seule. Outre l'AR, les FBN pourraient également être utilisés dans le traitement d'autres conditions telles que le cancer étant donné que les cellules cancéreuses expriment des niveaux élevées de récepteurs de folate à leur surface. Selon des estimations, le marché du cancer à lui seul vaut des milliards de dollars, suggérant ainsi la viabilité commerciale élevée des FBN. Une telle technologie pourrait améliorer les résultats du patient tout en réduisant considérablement son temps d'hospitalisation et les dépenses de soins de santé. La commercialisation et le transfert de technologie améliorera également la visibilité et la compétitivité des partenaires d'affaires de NANOFOL ainsi que l'industrie des soins de santé européenne.

Mots‑clés

Inflammatoire, arthrite rhumatoïde, méthotrexate, fondé sur le folate, nanobio-dispositifs, encapsulé, liposomal, médicaments, non-cytotoxique, anticorps, biodisponibilité

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application