CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Beneficial effects of dietary bioactive peptides and polyphenols on cardiovascular health in humans

Informations projet

N° de convention de subvention: 312090

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Octobre 2012

  • Date de fin

    30 Septembre 2016

Financé au titre de:

FP7-KBBE

  • Budget total:

    € 7 651 801,59

  • Contribution de l’UE

    € 5 999 554

Coordonné par:

QUADRAM INSTITUTE BIOSCIENCE

Français FR

Améliorer l'accès des PME aux allégations de santé

Le risque de maladie cardiovasculaire peut être diminué grâce à la consommation d'aliments riches en composants bioactifs (non nutritifs) comme les polyphénols. Cependant, le nombre d'allégations de santé basées sur cette connaissance scientifique reste limité en raison des difficultés posées par l'obtention d'un avis positif émanant de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

Technologies industrielles
Santé
© al62, Thinkstock

Des preuves significatives suggèrent aujourd'hui que la consommation d'aliments riches en polyphénols et en peptides bioactifs permet d'améliorer la fonction vasculaire et de réduire les risques individuels de maladie cardiovasculaire. Malheureusement, peu de sociétés européennes exploitent ces connaissances pour développer de nouveaux ingrédients et de nouveaux produits, ce qui signifie que leurs avantages ne sont pas répercutés sur le consommateur. Le projet BACCHUS (Beneficial effects of dietary bioactive peptides and polyphenols on cardiovascular health in humans) a donc développé des outils pour aider les PME (petites et moyennes entreprises) à présenter de meilleures données concernant les allégations de santé des composants bioactifs de leurs produits présents et futurs. Huit extraits/produits alimentaires ont été complètement caractérisés, leur biodisponibilité et leur métabolisme ont été évalués grâce au développement de nouvelles méthodes de quantification. Un modèle simulant la digestion et le transport des aliments dans le système gastro-intestinal (SHIME) et appartenant aux entreprises, a également été développé afin de pouvoir faire des recherches sur les allégations de santé potentielles liées à ces aliments. Des modèles animaux et cellulaires ont permis d'évaluer l'action biologique des métabolites alimentaires sur une variété de marqueurs de risque cardiovasculaire comme le stress oxydatif ou l'activité plaquettaire. Les partenaires du projet ont mené six essais contrôlés randomisés pour tester les effets des composants bioactifs sur l'homme et leur impact sur certains marqueurs de santé comme la pression artérielle. Ces résultats mettent en évidence l'impact de la variation intra-individuelle sur la réponse aux bioactifs et révèlent une nouvelle perspective quant à la façon dont les essais contrôlés randomisés devraient être réalisés pour ces produits alimentaires. Au moins quatre des produits testés seront développés par leurs PME respectives et pourraient donner lieu à de futures allégations de santé. Par ailleurs, les partenaires ont développé toute une gamme d'outils pour aider les PME à envisager une allégation de santé pour leurs produits. S'appuyant sur les données recueillies auprès de 100 entreprises, des directives concernant les meilleures pratiques pour les dossiers d'allégation de santé et les études d'intervention sur l'homme résument des informations qui sont généralement difficiles à trouver et à interpréter. eBASIS, une base de données unique dont les données publiées et l'effet biologique des composants bioactifs ont été évaluées de manière critique, a été élargie afin d'incorporer des données sur les viandes, et plus particulièrement leurs peptides bioactifs ainsi que des informations supplémentaires concernant les fruits. Les partenaires ont également créé un outil prototype reliant eBASIS aux données de consommation alimentaire des différents pays de l'UE. Cet outil permet aux utilisateurs de modéliser au niveau de la population, les effets de petits changements alimentaires sur l'apport probable en composé bioactif, les allégations de santé n'étant valables que si la source du composant bioactif peut être consommée dans le cadre d'un régime équilibré. Une plateforme d'apprentissage en ligne développée par les partenaires du projet comprend des études de cas, un glossaire et des présentations concernant le processus de dépôt d'une allégation de santé. Ces travaux sont conçus pour soutenir les PME dans le développement de produits contenant des bioactifs et par conséquent, assurer aux consommateurs l'accès à des aliments présentant des allégations de santé valides, ils devraient donc entrainer d'importants avantages socioéconomiques en termes de santé publique et faire prospérer une bioéconomie basée sur le savoir.

Mots‑clés

Maladie cardiovasculaire, polyphénols, peptides bioactifs, BACCHUS, métabolites, allégations de santé

Informations projet

N° de convention de subvention: 312090

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Octobre 2012

  • Date de fin

    30 Septembre 2016

Financé au titre de:

FP7-KBBE

  • Budget total:

    € 7 651 801,59

  • Contribution de l’UE

    € 5 999 554

Coordonné par:

QUADRAM INSTITUTE BIOSCIENCE