Skip to main content

UAV BASED INNOVATIVE MEANS FOR LAND AND SEA NON-COOPERATIVE VEHICLES STOP

Article Category

Article available in the folowing languages:

Lutter contre le crime sur terre et en mer grâce à des systèmes aériens pilotés à distance

Il peut être dangereux d'intercepter les véhicules de criminels et de terroristes. Une initiative de l'UE étudie et développe un concept de système d'aéronef piloté à distance et équipé de dispositifs de combat pour assurer la sécurité des forces de l'ordre et autres parties impliquées lors des tentatives d'interception.

Technologies industrielles

Les forces de police et les douaniers sont souvent exposés à de graves dangers lorsqu'ils tentent d'arrêter les véhicules utilisés par les criminels pour transporter des substances dangereuses illicites ou mener à bien des attaques terroristes. Les occupants de ces véhicules et les passants courent également de grands risques. Pour limiter ces risques, le projet AEROCEPTOR («UAV based innovative means for land and sea non-cooperative vehicles stop»), financé par l'UE, met au point un système aérien piloté à distance pour contrôler en toute sécurité, ralentir et arrêter les véhicules non coopératifs sur terre et en mer. Les autorités pourront déployer rapidement des systèmes aériens pilotés à distance pour intercepter ces véhicules en mer et sur terre, tout en restant à distance. Légers et consommant peu de carburant, ces appareils devraient être à la fois économiques et respectueux de l'environnement. Durant les deux premières années du projet, les partenaires ont évalué l'équipement transportant les fonctions de contrôle et d'arrêt. L'architecture du système aérien piloté à distance a été définie à partir de l'analyse des systèmes VTOL, des systèmes à aile fixe, des systèmes de communication par satellite, des commandes de vol et du poste de pilotage à distance. Différents scénarios d'utilisation du système ont été pris en compte. L'équipe a étudié les ramifications juridiques et politiques de l'exploitation des systèmes aériens pilotés à distance ainsi que les risques associés à l'utilisation de la technologie au sol et en mer. Les résultats du projet AEROCEPTOR devraient réduire les conséquences néfastes des poursuites sur terre et sur l'eau. Les systèmes aériens pilotés à distance assureront le maintien de l'ordre tout en préservant la sécurité des forces de l'ordre et des citoyens.

Mots‑clés

Crime, véhicules non coopératifs, système aérien piloté à distance, VTOL

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application