Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Une plateforme intelligente pour prévoir les demandes liées à la COVID-19 pesant sur le système de santé

Un projet financé par l’UE a mis au point une plateforme intelligente de transfert de données qui aide les chercheurs à prévoir la demande d’unités de soins intensifs (USI) pendant la pandémie de coronavirus.

Économie numérique

La pandémie de COVID-19 exerce une pression sur les systèmes de santé mondiaux qui s’efforcent de prévoir le nombre d’unités de soins intensifs supplémentaires dont ils auront besoin à mesure que la maladie se propage. Une plateforme intelligente de transfert de données a été développée avec le soutien du projet EXCELLERAT financé par l’UE pour aider à prévoir la demande en USI au cours de la pandémie. Grâce à cette plateforme, l’équipe d’EXCELLERAT entend établir des prévisions réalistes de la demande future en simulant la propagation des infections par le SRAS-CoV-2 et le besoin en USI. La plateforme de transfert de données intelligentes a été conçue pour soutenir l’Institut fédéral allemand de recherche sur la population (BiB) et a vu le jour grâce aux efforts de deux des partenaires du projet: SSC-Services et le Centre de calcul haute performance de Stuttgart (HLRS). Le HLRS fournit la puissance de calcul nécessaire aux calculs de simulation grâce à son nouveau supercalculateur Hawk, tandis que SSC-Services a développé la plateforme permettant l’échange et le transfert de données.

Une approche hautement automatisée pour un accès aisé

La plateforme permet à la BiB de téléverser des données, de lancer des simulations et de télécharger des résultats. Son approche hautement automatisée permet même aux utilisateurs inexpérimentés d’accéder facilement aux ressources de calcul haute performance (CHP). «De nos jours, les organisations sont confrontées à divers problèmes lorsqu’elles font du CHP proprement dit, ou même lorsqu’elles gèrent l’accès aux ressources CHP», a commenté Janik Schüssler de SSC-Services dans un communiqué de presse publié sur le site web d’EXCELLERAT. «Dans de nombreux cas, les calculs sont trop complexes et les utilisateurs ne possèdent pas le savoir-faire requis en matière de technologies CHP. C’est le défi que SSC a relevé. Les chercheurs du BiB devaient accéder au Hawk du HLRS de manière très complexe. Grâce à notre nouvelle plateforme, ils peuvent facilement accéder à Hawk depuis n’importe quel endroit et effectuer leurs simulations à distance.» Selon un article publié sur le site web de SSC-Services, l’équipe du projet teste actuellement la plateforme avec différents partenaires pilotes et utilise leurs retours d’information pour améliorer la plateforme. «Dans ce contexte, la coopération avec le BIB a été mise en place, ce qui est d’une grande importance et crée de la valeur pour les deux parties en raison de la situation actuelle», a précisé Janik Schüssler dans l’article. L’objectif d’EXCELLERAT (The European Centre of Excellence for Engineering Applications) est d’aider l’industrie européenne de l’ingénierie à progresser vers les technologies exascale et de créer un point d’entrée unique aux services et aux connaissances pour toutes les parties prenantes. Cette plateforme fait partie de la stratégie globale et du développement d’outils d’EXCELLERAT, qui s’occupe non seulement de la partie simulation des flux de travail en ingénierie, mais fournit également aux utilisateurs les ressources nécessaires pour optimiser leur travail», a commenté Bastian Koller du HLRS dans le communiqué de presse d’EXCELLERAT. «L’extension de l’applicabilité de cette plateforme à d’autres cas d’utilisation en dehors du domaine de l’ingénierie constitue un énorme avantage et augmente l’impact du travail effectué dans EXCELLERAT.» Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet EXCELLERAT

Mots‑clés

EXCELLERAT, COVID-19, coronavirus, calcul haute performance, CHP, données, plateforme

Articles connexes