Skip to main content

Automation of novel multi-parameter allergy test that is cost-efficient and delivers instantly correct results

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les tests d’allergie visent dans le mille grâce à l’automatisation et à un panel mondial d’allergènes

Alors que les symptômes des allergies varient de l’écoulement nasal à un choc anaphylactique potentiellement mortel, la précision du diagnostic est essentielle tant pour le patient que pour le médecin.

Santé

Selon l’Organisation mondiale de l’allergie, au moins un quart de la population souffre d’allergies ou d’asthme; l’allergie ayant par ailleurs été qualifiée de problème de santé majeur du XXIe siècle. Plus important, de nombreux scientifiques prédisent que notre utilisation sans précédent de régimes d’hygiène imposés dans le monde par la COVID-19 pourrait bien amplifier les crises d’allergie.

Un changement dans le diagnostic des allergies

Des chercheurs du projet AllergyExplorer, financé par l’UE, ont abordé le problème des allergies, non seulement pour minimiser les risques pour la santé, mais aussi pour réduire le coût lié aux erreurs de diagnostic. Un diagnostic insuffisant, et le traitement inadapté qui en découle, coûtent 140 milliards d’euros par an aux États membres de l’UE. À ce jour, les cliniciens sont contraints de ne sélectionner que quelques allergènes probables pour les tests, ce qui accroît leur risque de poser un mauvais diagnostic. Le système d’AllergyExplorer intègre un nombre impressionnant de quelque 300 allergènes pertinents à l’échelon mondial – des fruits de mer aux acariens – ainsi qu’une large sélection de fautifs habituels comme le pollen. Le simple test sanguin s’appuie sur la détection d’anticorps Immunoglobuline E (IgE). Il existe une très forte corrélation entre les allergies et les anticorps IgE. Le nouveau système «est un panel d’allergènes mondial et unique qui nous permet de disposer d’un tableau global des allergies. Contrairement à la majorité de nos concurrents, nous n’avons pas de panels d’allergènes propres à une région, ce qui rend notre produit unique», explique Christian Harwanegg, coordinateur du projet. Après avoir diagnostiqué les allergènes auxquels le patient est sensible, les options consistent à les éviter et à prendre des médicaments, des antihistaminiques, etc. Grâce à AllergyExplorer, la désensibilisation recourant à l’immunothérapie allergénique et à une exposition constante à de faibles quantités de l’allergène représente également une véritable solution. Au final, ce système permettrait de réduire les allergies pouvant être traitées avec des médicaments à faible impact.

Fonctionner parallèlement et en avance sur l’évolution

L’équipe apprend au fur et à mesure de ses avancées et, au besoin, ajoute de nouveaux allergènes au panel. Ils ont ainsi intégré la fourmi de feu qui peut causer un choc anaphylactique dans une minorité de cas et que l’on retrouve couramment en Amérique du Sud. Un autre ajout récent à souligner est celui des insectes comestibles de plus en plus consommés comme aliments riches en protéines. Dans notre monde dynamique, AllergyExplorer tient également compte de l’augmentation des allergènes invasifs en raison du réchauffement climatique. En raison d’un manque d’ennemis naturels, par exemple, les espèces nouvellement introduites peuvent devenir problématiques.

L’éducation fait partie du progiciel

«Afin de soutenir les médecins, nous avons développé un outil d’aide à l’interprétation et à la décision», souligne Christian Harwanegg. Une formation de masse est désormais proposée aux allergologues du monde entier, en particulier ceux qui peuvent traiter des résultats moléculaires complexes. L’éducation revêt une importance capitale pour réduire les insécurités des médecins relatives à l’utilisation de ces outils. En intégrant l’outil d’aide à l’interprétation et à la décision dans le progiciel et en disposant d’un portail de médecins en ligne, ils développent constamment leurs connaissances avec chaque nouveau patient.

La personne souffrant d’allergie en profite

Le coût pour le patient est réduit à deux niveaux, un coût de fabrication plus faible grâce à l’automatisation au niveau du client ainsi que durant les processus de production. Le coût par patient au Royaume-Uni varie d’aucuns frais à plusieurs centaines de livres sterling selon la couverture d’assurance. L’objectif consiste à intégrer dès que possible le test dans les régimes de remboursement/systèmes d’assurance. Christian Harwanegg conclut en soulignant l’importance d’AllergyExplorer pour les personnes atteintes d’allergies: «Nous favorisons une médecine de diagnostic des allergies adaptée au patient. Le projet a développé un outil de démocratisation pour permettre aux médecins et aux patients de tirer le meilleur du test. Nous voulons disposer du bon diagnostic pour les patients à chaque fois.»

Mots‑clés

AllergyExplorer, allergie, allergène, diagnostic, aide à la prise de décision

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application