Skip to main content

Certified smart and integrated living environments for ageing well

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un système de certification encourage les logements adaptés aux personnes âgées

Un système d’accréditation qui reconnaît les bâtiments adaptés et équipés pour le vieillissement actif pourrait contribuer à garantir l’adaptabilité du parc immobilier européen à notre population vieillissante.

Société

Les environnements résidentiels adaptés aux personnes âgées qui prennent pleinement en compte les besoins de ces dernières peuvent jouer un rôle clé dans le maintien de l’indépendance et de leur santé physique et mentale. «Les environnements de vie doivent respecter les choix de style de vie, les besoins et les préférences des personnes, quel que soit leur âge», explique Silvia Urra Uriarte, coordinatrice du projet Homes4Life, de la division des technologies du bâtiment de TECNALIA, en Espagne. «Malheureusement, le parc immobilier européen actuel n’est pas adapté à cet objectif. Cela signifie qu’il peut être difficile de bien vieillir chez soi, si tel est notre désir.» Silvia Urra Uriarte souligne que moins de 1 % des bâtiments en Espagne sont entièrement accessibles à tous. Au niveau européen, près de 8 % des personnes âgées de plus de 65 ans déplorent l’absence d’installations de chauffage ou de refroidissement permettant de maintenir une température confortable à la maison. «De tels obstacles empêchent de bénéficier d’une bonne qualité de vie à domicile en vieillissant», ajoute‑t‑elle.

Une vie indépendante à domicile

L’objectif du projet Homes4Life était de proposer de nouvelles façons d’offrir aux citoyens européens de meilleurs choix pour une vie indépendante à domicile. Cet objectif a été atteint en soutenant une gamme complète de possibilités numériques et en identifiant les investissements nécessaires pour actualiser l’environnement bâti européen. La mise en place d’un système de certification était au cœur de la vision du projet. «Pour commencer, le projet a analysé les différents contextes de logements adaptés aux personnes âgées en Europe et a identifié les initiatives innovantes existantes», explique Silvia Urra Uriarte. «Nous nous sommes également concentrés sur l’élaboration d’une définition de travail de ce que signifie un logement adapté aux personnes âgées.» Le projet a ensuite analysé les systèmes de certification et d’étiquetage existants, ainsi que les projets de recherche et d’innovation autour du thème de la convivialité pour les personnes âgées, des TIC et de la construction. «Nous avons essayé de nous concentrer, de manière plus pratique, sur ce que devrait être un cadre de vie», fait‑elle remarquer. «L’une des principales réussites de ce projet a été de pouvoir intégrer dans le consortium des profils et des milieux différents. Ces profils comprenaient des personnes âgées, des soignants, des entreprises privées, des centres de recherche et des universités. La convivialité envers les personnes âgées est une question intersectorielle, et le fait que de nombreux secteurs différents soient représentés a vraiment aidé.»

Encourager les logements adaptés aux personnes âgées

Ce travail de collaboration a débouché sur l’élaboration d’un document intitulé Homes4Life 2040. Ce document présente une vision future pour le secteur et fournit des lignes directrices et des outils pour soutenir des politiques adaptées aux personnes âgées. Il prévoit notamment l’intégration de solutions de construction et de solutions numériques adaptées aux personnes âgées, lorsque cela s’avère bénéfique. Le document examine également les moyens de créer des entreprises dans le secteur du vieillissement actif. «La dimension européenne du projet était essentielle pour garantir que les résultats puissent être appliqués à un large éventail de contextes», ajoute Silvia Urra Uriarte. Outre le document de vision, le projet a développé avec succès le schéma de certification Homes4life. Cette nouvelle initiative visant à encourager les logements adaptés aux personnes âgées dans toute l’Europe est basée sur la vision à long terme du projet concernant les besoins et les exigences des personnes. Le système de certification a été testé avec succès sur 11 bâtiments pilotes en Europe (Espagne, France, Irlande, Italie, Pays‑Bas et Pologne), tant dans la phase de conception que dans la phase opérationnelle. «Les prochaines étapes consisteront à poursuivre la diffusion et le partage de la vision de Homes4Life, ainsi qu’à mener d’autres recherches sur ces sujets», ajoute‑t‑elle. «Nous souhaitons également finaliser le système de certification, dans le but de le lancer sur le marché.» L’objectif est que ce schéma de certification prenne en compte les spécificités de chaque pays, et s’applique à la fois aux bâtiments neufs et existants. En fin de compte, l’établissement d’une certification à l’échelle européenne pour les logements adaptés aux personnes âgées pourrait constituer une incitation essentielle à la mise en place d’un parc immobilier plus intelligent et adapté aux personnes âgées.

Mots‑clés

Homes4Life, vieillissement, mode de vie, bâtiment, santé, numérique, construction, adapté aux personnes âgées

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application